L’Astronomie à Béjaïa et sa Région (11e – 19e siècles) : 1/5- L’héritage intellectuel

L’astronomie musulmane a débutée au 8e siècle par la traduction de nombreux ouvrages de l’antiquité en langue arabe. C’est le cas de l’Almageste de Ptolémée qui représente le couronnement de l'astronomie hellénistique. Celui-ci, va connaitre un énorme succès, stimuler les recherches et ouvrir de nouveaux champs d’investigations.

D’autre part, la prédiction de l’apparition des croissants lunaires, l’orientation (Direction de la Mecque, …), ainsi que la détermination des instants de prières, constituent, de tout temps, la préoccupation majeure des musulmans. Cependant, on remarque que le moments de ces prières, par exemple, est en relation directe avec la hauteur du soleil, et varie suivant la latitude du lieu et la déclinaison entre le soleil et l’équateur céleste. A cette fin, la pratique de l’astronomie était nécessaire et de nombreux instruments d’observation portatifs (astrolabes, cadrans solaires,…) doivent être fabriqués et développés. D’ailleurs, on verra naitre au 13e siècle une discipline distincte, nommée Science des moments déterminés (‘Ilmal-Mīqāt), qui s’occupe uniquement des prescriptions religieuses liées à l’astronomie.

Au Maghreb, l’astronomie a débuté à Kairouan. Une importante ville fondée en 670 et qui a abritait d’innombrables scientifiques, tel que le célèbre astronome et astrologue Ibn Abī al-Rijāl (m. 1040), connu en Europe sous le nom d’Albohazen. Son principal ouvrage intitulé l’ingénieux en astrologie judiciaire fut traduit en castillan pour le roi Alphonse X (vers 1254), et de là en latin, en hébreu, en portugais, en français et en anglais. Ce remarquable ouvrage a joué un rôle important dans la diffusion de l’astronomie et de l’astrologie musulmane en Europe.

Suite à l’invasion des nomades Hilaliens et la ruine de Kairouan en 1057, les habitants de cette ville, et de l’Ifriqiya en général, sont allés en foule pour s’établir à Mahdia (Tunisie) et au siège de l’empire des Hammadides, la Qal‘at. Cette dernière, bâtie sur le site d’une forteresse romaine, devint une véritable métropole. Cependant, suite à la menace toujours incessante des Hilaliens et la Reconquista chrétienne, qui va mettre un terme à la civilisation andalouse, Bougie, à son tour, va profiter de l’exode de l’élite savante de la Qal’at et de l’Andalousie, dont de nombreux astronomes. A tout cela s’ajoute un autre facteur. Bougie avait, de plus, la particularité d’être un point de passage obligé sur la route occident-orient.

Par ailleurs, la tolérance et l’encouragement des princes de Bougie, ainsi que les relations officielles nouées avec les républiques chrétienne (Gêne, pise, Marseille, Venise, catalogne, Majorque), caractérisées par la signature de nombreux traités (traités de paix, traités de commerce, traités sur les biens des naufragés,…), vont jouer un rôle majeur dans le processus de transmission du savoir musulman, mais cette fois-ci de Bougie vers l’occident chrétien.

 

C’est à Bougie, par exemple, que le fils d’un marchand italien, Léonardo Fibonacci (1170-1240), bénéficie d’un enseignement formidable (mirabili magisterio), selon son propre témoignage, en science du calcul et en algèbre, et s’initie, en plus, aux calculs des latitudes et des longitudes. C’est là un jugement de connaisseur, car Fibonacci est considéré comme le premier grand mathématicien de l’Occident Chrétien. D’ailleurs, de retour à pise, c’est lui qui va faire connaître les travaux des musulmans et stimuler la renaissance des études mathématiques en Europe.

 

 

Pour en savoir Plus

  • M. R. Bekli et D. Aissani, 1000 ans d'astronomie à Bougie et en Kabylie, International Journal L'Astronomie, Vol. 124, S.A.F. Ed., Paris, pp. 27–31, Février 2010. http://www.saf-lastronomie.com

  • David A. King, An overview of the sources for the history of astronomy in the medieval Maghrib, Deuxième Colloque Maghrébin sur l’histoire des mathématiques arabes, Tunis (Décembre 1988).

 

Connexion

Derniers messages du forum

ERREUR: mod_kunenalatest: Kunena 3.0 (ou plus récent) n'est pas installée sur votre système!