Résumés des conférences de la "Journée Astronomie 3"

 

Affiche

 

 

L'Observatoire National des Aures: Enjeux et Perspectives Scientifiques
Nassim Seghouani
Directeur de Division Astrophysique Stellaire et Hautes Energies
CRAAG, Bouzareah

 

seghouani

Résumé
Alors que l'astronomie en Algérie est en plein développement, le seul Observatoire existant est l'Observatoire d'Alger qui a été construit en 1890 par les Français. Situé dans le cœur de la capitale, il n'est plus approprié pour les observations astronomiques. Afin d'établir un nouvel observatoire, nous avons cherché les sites potentiels en Algérie et la région des Aurès (2000 m d'altitude) a été sélectionnée. Dans cette présentation, je vais discuter les raisons qui nous ont conduit à faire ce choix, et les projets en cours pour établir le premier Observatoire post-indépendance. Nous allons également discuter des aspects scientifiques et des perspectives du futur Observatoire, ainsi que d'autres projets d'Astronomie en cours en Algérie.

 

 

Les nouveaux défis de l’astrophysique pour les 20 prochaines années

Baba Aissa Djounai

CRAAG, Bouzareah

 

Djounai


Résumé

Dans cette communication je ferai un tour d’horizon de ce que les astrophysiciens vont planifier pour les 20 prochaines années.

Je commencerai par l’exploration spatiale du système solaire et les efforts effectués par les scientifiques pour que l’homme puisse aller sur Mars vers 2035.

Je parlerai de l’étude approfondie du système solaire par de nouvelles sondes spatiales pour étudier les comètes et les astéroïdes, vestiges de notre système solaire, ceux à quoi on pourrait comprendre sa naissance.
J’entamerai ensuite ce que cherchent activement les astronomes, en l’occurrence, l’éventuelle découverte d’une exoplanète qui ressemble à la Terre (exoTerre) et que les instruments en cours de développement pourront la détecter et la caractériser.

J’entretiendrai une brève discussion sur les travaux en exobiologie qui sont en train de mettre en œuvre par les spécialistes en la matière grâce à de nouvelles techniques en cours de développement pour comprendre et expliquer l’apparition de la Vie sur Terre ainsi que la recherche de nouvelle Vie dans l’univers.

Enfin, j’expliquerai ce que la matière sombre et l’énergie noire et pourquoi les astrophysiciens cherchent à les cerner dans les deux prochaines décennies afin de comprendre la naissance et l’évolution de l’univers.

 

 

 

2015 : l’année des planètes naines
Dr Moulley Charaf Chabou
Maître de Conférences A, Département des Sciences de la Terre, Université Ferhat Abbas, Sétif 1

 

charaf

 

 

Résumé
Depuis 2006, le Système solaire compte en son sein une nouvelle classe d’objets appelée : planètes naines. Il s’agit d’objets intermédiaires entre les planètes et les petits corps du Système solaire. Leur masse est suffisante pour qu’ils acquièrent une forme sphérique comme les planètes, ce qui les différencient des petits corps. Mais cette même masse est insuffisante pour que ces objets nettoient leurs orbites de petits corps, ce qui les différencient des planètes. Il existe actuellement 5 objets dans le Système solaire qui possèdent toutes les caractéristiques d’une planète naine. Parmi ces objets, 2 sont connus depuis longtemps : (i) Cérès, découverte en 1801, est la première planète naine historique connue. C’est aussi le premier astéroïde découvert. C’est le seul objet du Système solaire qui porte la double casquette d’astéroïde et de planète naine. (ii) Pluton, découverte en 1930, était considérée comme la 9ème planète du Système solaire avant sont déclassement en 2006. Ces deux objets étaient très mal connus jusqu’à maintenant, car les meilleurs télescopes terrestres ou le télescope spatial Hubble ne montraient aucun détail net de leurs surfaces. La situation va changer en 2015, car cette année, deux sondes spatiales vont étudier de près et en détails ces deux planètes naines. La sonde Dawn est entrée en orbite autour de Cérès en mars 2015 et la sonde New Horizons sera au plus près de Pluton en juillet 2015. A cette occasion, cette présentation a pour objectif de passer en revue toutes les connaissances que nous avons jusqu’à maintenant de ces objets mystérieux du Système solaire, de présenter les premiers résultats de la sonde Dawn et des résultats attendus de la sonde New Horizons en juillet prochain.

 

  

  

Des explosion d'étoiles aux confins de l'univers: les sursauts gamma
Yassine Rahmani
CRAAG Bouzareah

 

rahmani
 

Résumé
Les sursauts gamma ou sursauts de rayons gamma (en anglais, gamma-ray bursts, abrégé en GRB) sont des bouffées de photons gamma qui apparaissent aléatoirement dans le ciel. Ils sont situés à de très grandes distances de la Terre, et sont de ce fait les événements les plus lumineux de l’Univers, après le Big Bang. Ils sont associés à des conditions physiques extrêmes (trou noir, jet relativiste, ...), ils sont des sources attendues de rayonnement non photonique.
Un bref panorama sur les sursauts gamma sera présenté, ainsi que leur utilisation pour des tests de physique fondamentale, et pour sonder l’Univers lointain (cosmologie). 

Journée Astronomie 3

Dans le cadre de notre plan d’action de l’année 2015, notre association organise la troisième édition de la "Journée Astronomie". Il s’agit d’une série de conférences en astronomie qui seront données par des chercheurs et spécialistes du domaine. Une exposition est également prévue.


Cette Journée est programmée pour le Samedi 30 Mai 2015 à la Maison de la Culture de Béjaïa.


La "Journée Astronomie", qui s'adresse au grand public (entrée libre), est devenue un rendez-vous majeur qui rassemble chaque année les passionnés des sciences de la Terre et de l’univers.


                                                                           Le public est cordialement invité.

 

IMG 20141227 140436

 

Exposition à la Maison de la Culture

A l’occasion de la "Journée Nationale du Savoir" et de la "Journée Mondiale Contre l’esclavage des enfants", célébrées par les deux associations "Cap Stratégies" et "El Salam", notre association a participé à cet évènement qui fut à la hauteur de la réputation des deux associations.

Notre exposition, installée au Hall de la Maison de la Culture de Béjaia, a attiré un large public.

 

 

 

Observation de l'éclipse partielle du 20 mars

A l'occasion de L'éclipse solaire partielle du vendredi 20 mars 2015, l’Association Sirius des Astronomes Amateurs de Béjaïa a organisée une observation publique à l'esplanade de la Maison de la Culture, au centre-ville de Béjaïa.


L’évènement a rassemblé plus de 700 personnes. Des brochures ont été distribués et des explications ont été données aux visiteurs sur cet évènement.


Par chance, et malgré un voile nuageux, les présents ont pu observer l’éclipse durant un laps de temps (quelques minutes), et cela à son maximum d’occultation.

 

4

Éclipse de Super-Lune du 28 septembre 2015

L’éclipse lunaire totale se produit quand tout le globe lunaire est plongé dans le cône d'ombre de la Terre. Il s'agit donc de l’occultation du Soleil par la Terre. Ce phénomène se produit uniquement si la lune est pleine et à proximité d'un des deux points d'intersection que son orbite fait avec l'écliptique (les deux points nodaux, ascendant et descendant). Ces deux conditions sont dues à l’inclinaison du plan orbital de la Lune (5°) par rapport au plan orbital de la Terre (l’écliptique).

  

eclipse schema principe fr

 

L’Éclipse lunaire totale du 28 septembre 2015 est la deuxième de l'année 2015, et la quatrième d'une tétrade, soit une série de quatre éclipses totales consécutives ayant chacune lieu à environ six mois d'intervalle. Les trois premières se sont produites le 15 avril 2014, le 08 octobre 2014, et le 4 avril 2015.

 

L’une des particularités de cette éclipse est qu’elle se produit au moment où la Lune est au plus près de la Terre (sa taille apparente varie de 14% entre son apogée et son périgée, et sa luminosité de 30%) ; il s’agit donc d’une éclipse de super-Lune. C’est un évènement à ne pas rater, car la dernière éclipse de ce genre s'est produite en 1982, et la prochaine n'aura lieu que le 8 octobre 2033.


Cette éclipse sera visible en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Amérique.


Voici les différentes Phases de l’éclipse en UT (Temps universel) :


- Début de la phase pénombrale (P1) 00:11:47
- Début de la phase partielle (U1) 1:07:11
- Début de l'éclipse totale (U2) 2:11:10
- Maximum 2:47:07
- Fin de l'éclipse totale (U3) 3:23:05
- Fin de la phase partielle (U4) 4:27:03
- Fin de la phase pénombrale (P4) 5:22:27

 

carte

                                                          Carte de l'éclipse lunaire (Crédit NASA)

  

Cette éclipse sera parfaitement observable en totalité en Algérie, et à Béjaïa évidemment, sauf à l'extrême-Ouest du Sahara.

Ci-dessous quelques données sur le Lune spécifique à Béjaïa, du Lundi 28 Septembre 2015 en heure locale :


- Lever 18:53
- Passage au méridien 00:23
- Coucher 06:42

P.S. Vous pouvez observer observer cette éclipse à l'œil nu sans aucun danger, en direct et bien installé chez vous.

Journée Nationale de la Lumière

unesco

 

Plusieurs pays du monde s’apprêtent à célébrer l’Année Internationale de la Lumière et des techniques utilisant la lumière proclamée par les Nations Unies le 20 décembre 2013.

 

En effet, l'année 2015 coïncide notamment avec le millième anniversaire de l’apparition du monumental ouvrage en sept volumes Kitāb al-Manāzir, rédigé par le père de l'optique moderne Ibn al-Haytham (965 –1040). Dans le domaine de l’astronomie, Ibn al-Haytham est également connu par sa réfutation de l'Almageste de Ptolémée dans Al-Shukuk  ͨalā Batlīmus (Doutes sur Ptolémée). Ce dernier a eu un tel impact que depuis son apparition le modèle de Ptolémée a cessé d’être considéré comme la théorie ultime décrivant le mouvement des astres.

 

A cette occasion, et dans le cadre de notre plan d’action de l’année 2015, notre association s’apprête à célébrer cet événement par l’organisation de la «Journée Nationale de la Lumière». Il s’agira d’apporter la contribution de la ville de Bougie, la grande ville aux chandelles, à l’Année Mondiale de Lumière. Son objectif est de faire partager la passion de la découverte et le plaisir qu'il y a à mieux comprendre notre Univers.

 

Au programme, une série de conférences qui seront données par des chercheurs et spécialistes du domaine. Les conférences porteront sur des thèmes d'actualité (optique, techniques d’observations, …), ainsi que sur les grandes découvertes du domaine de l'optique.

 

Le séminaire est prévu pour le Samedi 10 Octobre 2015 au Théâtre Régional de Béjaia, de 09h00 à 17h00, suivi la nuit d’une soirée d’observation astronomique jusqu’à 23h00.

 

Une exposition  est également prévue.

Connexion

Derniers messages du forum

ERREUR: mod_kunenalatest: Kunena 3.0 (ou plus récent) n'est pas installée sur votre système!